RETOUR DU SALON DE L’ETUDIANT comment traiter les infos ?



Un environnement complexe qui met la pression


Si après une visite au salon des Lycéens et des Etudiants où votre enfant a rencontré beaucoup d'interlocuteurs et rentre fatigué.e avec le sentiment d’être perdu.e, croulant sous la montagne de renseignements, de prospectus et plaquettes en tout genre, la panique de ne pas savoir quoi choisir le submerge, alors cet article est pour vous.


Si au contraire, cette visite a déclenché le déclic qui débloque ses choix tout ne sachant pas vraiment lequel est le bon… et/ou il ne sait pas comment l’argumenter dans Parcoursup, alors cet article est pour vous aussi.


En plus, à la question des choix, se rajoutent les échéances de Parcoursup qui vous mettent la pression. Le stress s’installe, votre enfant est anxieux, et vous ne savez pas comment vous rassurer l’un et l’autre. Du coup le climat familial devient anxiogène et vous avez hâte que cette période soit passée !


Il est vrai que nos institutions demandent à nos aux adolescents de prendre des décisions qui sont en décalage avec l’évolution naturelle de leur maturité.

Comment se projeter dans l’avenir alors que le cerveau de ces derniers n’est pas encore équipé des neurones qui lui donnent cette capacité ?

Comment les rassurer face à un avenir professionnel qui semble irréversible ?

Comment leur expliquer que leur vie professionnelle sera différente de celles des générations précédentes ?


A cela se rajoute aussi la méconnaissance des métiers du futur qui n’existent pas encore, et la conjoncture économique qui oblige les jeunes à changer de job plusieurs fois dans leur vie.


Quelles solutions pour calmer le jeu de la course à l'orientation ?


Peut-être que la première chose à faire est de réfléchir dans l’instant présent, et apprendre à développer des capacités d’adaptation pour faire face aux changements.


En apprenant à se connaître

Découvrir et prendre en considération ses motivations dans l'instant présent par l’observation de ses ressentis, de ses émotions agréables ou désagréables, instaure une confiance instinctive dans ce qui est bon pour soi, permettant de se réaliser en étant fidèle à soi-même.

En étant curieux et en utilisant sa créativité

Devoir s’adapter incite à imaginer des solutions nouvelles pour continuer à avancer tout en restant fidèle à ses valeurs.

Pour cela, la curiosité envers nous-même et le monde nous incite à voir, écouter, entendre, pour créer de nouveaux comportements, de nouvelles idées et envisager de nouvelles directions.

En prenant le temps

Laisser le temps à votre enfant de digérer les informations reçues et échanger dessus calmement. Des discussions apaisées le feront cheminer.


En faisant confiance

Notre intelligence d’Être Humain est bien faite. Elle nous permet de retenir les informations qui ont du sens pour nous. Faire confiance à son enfant, c'est accepter qu'il sait ce qui est bon pour lui. C'est lui ouvrir les portes du respect de soi avec un amour inconditionnel.


En choisissant avec son cœur et sa réalité

Armés de temps et de confiance, vous pourrez vous interroger sur chaque piste d’étude/de métier repérés.es au salon.

Pour chaque métier, demandez à votre enfant ce que lui répond sa petite voix intérieure aux questions suivantes :

« Comment je m’imagine dans cette voie, dans ce métier, dans ce cursus ? »

« Qu’est-ce qui me fait vibrer ? »,

« Quand j’y pense, ai-je le sourire, de la joie, ou au contraire de l’indifférence totale ? »,

« Ai-je envie de franchir le pas dans cette direction ou au contraire de la fuir ? »

« Mes résultats scolaires sont-ils conformes aux exigences de l’établissement visé ? sinon, est-il possible de les réajuster ? »

En faisant appel à une tierce personne

Pour votre enfant, un.e professionnel.le de l’orientation lui donnera les clés pour :

- organiser sa réflexion et clarifier ses idées,

- comprendre quelles sont les motivations pour telle ou telle piste

- lui faire planifier la liste des démarches à mettre en œuvre pour réaliser son.ses projet.s.


Pour vous, parent, tout en restant présent dans les échanges avec votre enfant, la prise en charge par un.e.professionnel.le vous allégera de vos peurs, de vos doutes et enlèvera la pression et les tensions qu’il peut y avoir entre vous.


Vous souhaitez en savoir plus ?

Parlons en au 06 50 91 87 28 ou laissez-moi vos coordonnées pour être rappelé(e) : monorientationideale@gmail.com

0 vue

« Vouloir quelque chose, mais ne pas essayer, c’est comme vouloir nager sans se mouiller »

— Wilson Kanadi

© 2018-2020 Mon Orientation Idéale | Elise Guéret |

  • Black Facebook Icon

Poitiers | Buxerolles

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now